Protection d’aires naturelles

Une autre préoccupation centrale de São Paulo concerne les zones naturelles. Pour ce faire, l’état a placé 30 parcs sous son autorité ainsi que 16 stations écologiques, 18 stations expérimentales, 15 forêts préservées, 2 pépinières et 2 plantations forestières. C’est pour cela que l’état de São Paulo détient le plus vaste et le plus dense ensemble de forêt Mata Atlântica conservée (forêt tropicale humide native) de tout le pays, constitué de centaines de milliers d’hectares répartis sur de nombreux parcs régionaux.

Parmi eux, il convient de distinguer le Parc régional de la Serra do Mar, qui s’étend sur plus de 300.000 hectares. Ses escarpements, ses forêts et ses cascades longeant le littoral et couvrant des îles, offrent non seulement un beau paysage, mais abritent aussi plusieurs espèces de flore et de faune natives. Parmi les îles placées sous la protection de l’État, l’île de São Sebastião, la plus grande des îles maritimes du Brésil, a plus de 80% de son territoire préservé au sein du Parc régional d’Ilhabela. Sur le littoral sud, dans la région de la vallée de la rivière Ribeira de Iguape, se trouve la station écologique Jureia qui occupe une bonne partie de la Serra do Mar. Celle-ci est totalement préservée et le Parc Régional Alto Ribeiro abrite une concentration exceptionnelle de cavernes calcaires parmi les plus belles du pays.

Un autre front sensible, qui fait l’objet de la surveillance du Gouvernement dans le domaine de l’environnement, est celui du contrôle et de la surveillance de la commercialisation du bois dans l’état de São Paulo. Cet encadrement constant de l’origine du bois coupé fait de l’état de São Paulo le premier état non-amazonien à adopter des mesures de cette nature. Par ailleurs, la Politique de Paiement de Services Environnementaux a pour objectif d’encourager l’entretien et l’augmentation d’offres de services écosystémiques.

Grâce à ces initiatives, l’état de São Paulo, le plus industrialisé du pays, a réussi à augmenter l’espace recouvert par des bois et des forêts. São Paulo compte aujourd’hui plus de 4 millions d’hectare de forêts, ce qui correspond à 18% de sa surface. Jusqu’en 2020, son but est d’avoir 20% de son territoire recouvert par de la végétation.

Plus d'informations:
Secrétariat de l'Environnement (lien en portugais)