Énergie

L’état de São Paulo est alimenté en énergie par un ensemble de sources variées et déjà consolidé, dont les sources renouvelables occupent une part importante. De la canne à sucre émane 29% de l’énergie consommée dans l’état, et de l’électricité 19%. Le pétrole et ses dérivés représentent 35% de la production énergétique.

L’état de São Paulo détient 16% de la capacité de production d’énergie hydroélectrique du Brésil; 55% de la prodution d’électricité à partir de la biomasse de la canne à sucre, et 51% de la prodution d’éthanol. Cette diversité fait de São Paulo une puissance en capacité de production d’énergie propre.

La qualité de l’électricité fournie et l’utilisation rationnelle de l’énergie sont des facteurs de la politique énergétique que l’état de São Paulo considère fondamentaux. Ces actions contribuent à ce que la société pauliste connaisse les meilleurs indicateurs de qualité du pays en termes de fournissement d’énergie. Des investissements significatifs ont été réalisés afin d’assurer la conservation de l’énergie et l’introduction de systèmes efficaces.

Outre le fait de détenir un grand nombre de centrales hydro-électriques et une considérable capacité de production d’éthanol de canne à sucre, São Paulo peut également compter sur la réserve d’hydrocarbure de la Bacine de Santos - plateforme littorale qui s’étend sur tout le littoral pauliste et qui représente la zone d’exploitation pétrolière la plus prometteuse de la côte brésilienne. Cinquante quatre nouveaux puits ont été forés en 2012 au niveau de la Bacine de Santos dont vingt-trois se trouvent dans l’état de São Paulo. Les réserves totales (connues et probables) de pétrole sont estimées au nombre de 25 billiards de barils.

São Paulo produit également de l’énergie en récupérant le méthane des décharges sanitaires. En moyenne 26.340 tonnes/jour de résidus solides urbains sont collectés des résidences paulistes (données de 2010). L’état de São Paulo dispose actuellement d’une capacité installée de 43 MW de biogaz issu des décharges sanitaires et l’objectif est d’atteindre une production d’énergie équivalente à 72 MWm (méga watt moyen) en 2015 et de 86 MWm en 2020. Les prévisions indiquent que São Paulo produira en 2035 391MWm d’énergie issue de résidus solides et 157 MWm de biogaz issus de décharges. La somme est de 548 MW d’énergie, soit l’énergie suffisante pour desservir une métropole de 1,5 millions d’habitants.

Plus d'informations:
Secrétariat de l’Énergie (lien en portugais)
Plan Énergétique de São Paulo 2020 (publication en portugais)
Atlas éolien de l'état de São Paulo (publication en portugais)
Enquête sur le potentiel d'énergie solaire de São Paulo (publication en portugais)
São Paulo, un modèle dans la production d’éthanol (publication en portugais)